Parquet et chauffage par le sol

Le parquet apporte beaucoup de chaleur et d’ambiance à votre intérieur. Le chauffage par le
sol accentue encore plus le confort de vie. Mais ces deux éléments peuvent-ils se combiner?
Nos clients nous posent souvent la question.
La réponse est « oui ». Le parquet se combine à merveille au chauffage par le sol. Ce sol
reste magnifique et le rendement de chaleur est excellent, à condition de prendre en compte
quelques mesures. Ci-dessous vous trouverez quelques-unes des questions fréquemment
posées concernant le parquet et le chauffage par le sol.

TOUS LES TYPES DE PARQUET S’ACCORDENT-ILS AVEC LE CHAUFFAGE PAR LE SOL ?
Nous déconseillons le parquet massif en combinaison avec un chauffage par le sol. À la place,
nous conseillons un parquet multiplis. Ce type de parquet est plus stable que le bois massif.
Il se contracte, dilate ou rétracte moins en cas de changements de température ou du taux
d’humidité dans l’air.
Le parquet multiplis consiste de plusieurs couches de bois posées perpendiculairement les
unes par rapport aux autres. Pour certains types de parquet multiplis, les couches inférieures
sont en bois de conifère, et pour les autres en plaques par exemple multiplex ou en fibres de
bois haute densité (HDF). La couche supérieure, quant à elle, est en chêne massif. Ainsi, le
parquet est très stable et arbore la beauté des lames authentiques en bois.

QUEL EST LE RENDEMENT DU PARQUET AVEC UN CHAUFFAGE PAR LE SOL ?
Le bois combiné à un chauffage par le sol présente un rendement tout à fait suffisant.
C’est pourquoi ces deux éléments se combinent à merveille et, depuis ces dernières années,
s’utilisent souvent de la sorte dans les constructions neuves, mais aussi les projets de
rénovation. Point important : le sol doit être assez fin. Nous recommandons une épaisseur de
15 millimètres au maximum. Plus le sol est épais, plus le chauffage prend du temps et moins
le rendement est élevé.

FAUT-IL COLLER LE PARQUET ?
Nous vous conseillons toujours de faire une pose collée en cas d’un chauffage par le sol. Pas
vraiment pour pallier à une déformation du sol, mais parce que le sol flottant génère une
couche d’air supplémentaire qui est isolante et ainsi bloque la chaleur du chauffage par le
sol, ce qui n’est donc pas bon pour le rendement du chauffage.

QUELLE EST LA TEMPÉRATURE MAXIMALE DU CHAUFFAGE PAR LE SOL POUR DU PARQUET ?
La température maximale conseillée dans les tuyaux est de 38 °C et de 28 °C pour la surface
au sol. Votre sol en bois ne doit pas être exposé à des écarts de température trop importants.
Il faut donc veiller à ce que le chauffage soit à température constante. Donc, sur une journée,
il ne faut pas augmenter ou baisser la température de plus de 2, maximum 3 degrés. Et pour
installer le parquet, il convient de suivre une procédure spécifique de démarrage pour le
chauffage par le sol, qui prend quelques jours.

LE PARQUET SUR UN CHAUFFAGE PAR LE SOL DEMANDE-T-IL PLUS D’ENTRETIEN ?
Non, pas besoin d’entretien supplémentaire. Mais il faut bien faire attention qu’il y a un
hygromètre suffisant dans l’habitation, qu’il y ait ou non un chauffage par le sol. Le taux
d’humidité idéal se situe entre 45 et 65 %. Tant que ce taux est respecté, il y a moins de
risques de dilatation ou de rétractation du bois, et donc aussi de craquelures ou fissures.

QUEL PARQUET PUIS-JE POSER SUR UN CHAUFFAGE PAR LE SOL ?
Vous avez le choix entre toutes nos collections de parquet multiplis/3-plis. Y
compris le parquet en bâton rompu. Que vous optiez pour une finition vernie ou huilée, tout
peut se combiner au chauffage au sol. Autrement dit, il y a l’embarras du choix !
Mais attention, nos sols conviennent que pour un chauffage par le sol classique, c’est-à-dire :
à basse température et à base de tuyaux d’eau et donc pas réversible ou électrique.